lundi 25 avril 2011

Sourire

Wept for me for thee for all,
When he was an infant small.
Thou his image ever see.
Heavenly face that smiles on thee.

Smiles on thee on me on all,
Who became an infant small,
Infant smiles are his own smiles,
Heaven and earth to peace beguiles.

William BLAKE
, Songs of Innocence (1784)

vendredi 22 avril 2011

Vendredi Saint

La prière sacerdotale du Sauveur (Jean,17) nous révèle le mystère de sa vie intérieure : l'intimité des personnes divines et l'inhabitation de Dieu dans son âme. C'est dans l'abîme de ces profondeurs mystérieuses, dans le silence et le secret, que l'oeuvre de la Rédemption a été conçue et consommée ; et c'est ainsi qu'elle se poursuivra jusqu'à la fin des temps, jusqu'à ce que tous soient Un...

Edith STEIN
, La Prière de l'Eglise (1936)

lundi 11 avril 2011

Le regard, la poésie

... le monde est un, tout est en lui; de la vie banale aux sommets de l'art, il n'y a pas rupture, mais épanouissement magique, qui tient à une inversion intime de l'attention, à une manière tout autre, tout autrement orientée, infiniment plus riche en harmoniques, d'écouter et de regarder. Ce qui fait que la littérature (j'ai envie de dire plutôt : la poésie) est à prendre en effet extrêmement au sérieux, et à prendre au sérieux sans tristesse aucune, à cause de son immense, et quotidienne, capacité de métamorphose et d'enrichissement.

Julien GRACQ, Entretiens (2002)