jeudi 31 mai 2012

La charité

"Maintenant donc demeurent foi, espérance, charité, ces trois choses, mais la plus grande d'entre elles, c'est la charité." (Paul, I Corinthiens 13, 13)

"Chacun contient en lui des galaxies de rêves et de fantasmes, des élans inassouvis de désirs et d'amours, des abîmes de malheur, des immensités d'indifférence glacée, des embrasements d'astres en feu, des déferlements de haine, des égarements débiles, des éclairs de lucidité, des orages déments..."
...
La rationalité de Pascal est inséparable de la conscience que la foi ne peut se fonder en raison. Elle s'accompagne de la conscience qu'il y a un odre supérieur que la raison ne connaît pas, qui a ses raisons propres et qui est celui de la charité. Cela conduit Pascal à l'Evangile : "L'unique objet de l'Ecriture est la charité."

Edgar MORIN, Mes philosophes (2011)