lundi 7 décembre 2009

Ô lointain pays maternel...

Voici les sources cristallines
Où tendrement le ciel se pose
Avec ses souffles embaumés
Et s'en va ce bocage enclore
Qui accueille sous les charmilles,
Parmi les fruits, parmi les fleurs
Mille chanteurs multicolores.

NOVALIS, Heinrich von Ofterdingen (Trad. fçse par Y. Delétang-Tardif)